«

»

jan
10

Etape 6 – Arica / Calama

Une étape en 2 parties … très différentes …..

Une journée qui avait très bien commencée pour Vincent, malgré un réveil à 3h pour un départ en liaison très matinal, la première partie de l’étape s’est déroulée à merveille les chronos étaient aussi bons que les sensations et il se permettait même le luxe d’en garder sous le pied selon ses propres termes, se réservant pour attaquer sur la deuxième partie de l’étape, assez courte et plus propice à un pilotage plus agressif.
Ces bonnes performances le plaçait autour de la 30ème place provisoire de l’étape, et laissaient espérer une belle opération au classement général.
Mais c’était sans compter sur une moto capricieuse qui a décidé de s’arrêter à 85km de l’arrivée, Vincent a tout tenté, tout démonté mais en vain, la moto redémarrait mais dès qu’il essayait d’accélerer elle s’étouffait … Il a alors du se rendre à l’évidence et a pensé abandonner avant que son pote JC Ménard n’arrive à sa hauteur et lui propose de le tracter. Opération envisageable sur 10- 15 km, elle paraissait vouée à l’échec avec 85km à parcourir, d’autant qu’il restait des passages délicats de fesh-fesh et autres péripéties. Vincent s’est quand même résolu à tenter l’aventure devant l’insistance de JC grâce à qui il a pu rallier le bivouac.
Au final il boucle l’étape en 1h57 de plus que le leader du jour, et perd dans l’opération a peu près 1h30 sur ses concurrents directs. Le plus gros problème est qu’il finit 105ème ce qui veut dire qu’il va partir très loin demain dans des pistes dans lesquelles il est très difficile de doubler et là c’est un tout autre rallye … Mais tout cela n’est finalement pas très grave, l’essentiel est que Vincent est toujours en course, c’est de loin le plus important et pour cela il remercie chaudement JC Ménard !