«

»

jan
11

Etape 7 – Calama / Salta

L’étape d’aujourd’hui promettait d’être difficile mais elle l’a surtout été émotionnellement, en effet un pilote moto français, Thomas Bourgin, a trouvé la mort ce matin dans un accident avec une voiture lors de la liaison et Vincent accompagné de son ange gardien d’hier JC Ménard est arrivé dans les premiers sur les lieu de l’accident … Après cela la course devient futile et toutes nos pensées vont vers les proches de ce pilote.

Côté course, Vincent est reparti avec un moto qui fonctionnait mais avec un très grand nombre de pilotes qui s’élançaient devant lui, dans le début de la spéciale il a pu en doubler beaucoup mais ensuite la piste ne le permettait plus et cela aurait été trop dangereux, il a donc rongé son frein et s’est résolu à rester dans la poussière de ses prédécesseurs. Il termine 50ème du classement du jour à 26 minutes du premier ce qui lui permet de pointer ce soir à la 48ème place du général.
Ce soir c’est un bivouac particulier au coeur de l’étape marathon, ou tous les pilotes sont ensemble loin de leurs assistances et tous logés à la même enseigne.
Demain deuxième partie de l’étape marathon au coeur de l’Argentine, une journée, découpée en deux secteurs chronométriques, qui peut réserver bien des surprises … L’arrivée de cette étape sera synonyme de journée de repos, Dimanche ce sera en effet grasse matinée et on peut dire qu’ils l’auront bien méritée !