«

»

jan
15

Etape 9 – Tucuman / Cordoba

Très tôt ce matin, Vincent s’est levé pour vivre son rêve, grâce à sa formidable 5ème place de la spéciale de samedi il était dans les tout premiers au départ se préparant à s’élancer devant tout le gratin du rallye, David Casteu, Cyril Després, Olivier Pain et tous les autres ….

Après une préparation d’avant le départ faite juste à côté de David Casteu (voir les images de France Télévision), Vincent avait choisi de partir à l’assaut de la plus longue spéciale de cette édition 2013 sur un ryhtme relativement prudent mais soutenu. Sur la fin de la première spéciale de l’étape du jour il a été dépassé par David Casteu qui était parti 2 minutes derrière lui, le leader du classement général dans sa folle remontée des différents pilotes partis devant lui a ensuite percuté une vache alors qu’il était dans la poussière du concurrent qu’il dépassait, dans l’accident il a endommagé son réservoir. Par deux fois Vincent s’est arrêté pour le dépanner et l’a aidé à repartir. Ils arrivent d’ailleurs ensemble à la neutralisation entre les deux spéciales.
Lors de la liaison entre les deux spéciales et alors qu’il roulait avec Cyril Després, sa moto s’est remise à faire des siennes comme les fois précédentes en « broutant », il est donc rentré dans la deucième spéciale avec une moto qui roulait au ralenti, ensuite elle s’est remise à marcher un temps mais c’était au tour d’Olivier Pain, autre pilote français très en vue dans ce Dakar, d’être en difficulté après une belle chute, Vincent s’est donc de nouveau arrété pour dépanner Olivier avec Michael Metge autre pilote Yamaha abandonnant de nouveau beaucoup de temps. Une fois réparé le trio est reparti ensemble jusqu’à ce que sa moto décide à nouveau de s’arreter … c’est au ralenti que Vincent termine l’étape étant même obligé de pousser la moto par moment !!!!
Cette étape qui promettait tant se finit du coup avec le 100ème chrono ce qui va le faire reculer au delà de la 50ème place du général.
Demain c’est donc à nouveau une étape dans laquelle Vincent partira loin, avec beaucoup de poussières devant lui et des difficultés à dépasser, mais il continue à impressionner par sa régularité au pilotage et l’objectif est plus que jamais l’arrivée en faisant sa course et si un copain est au bord de la route on peut être sur que Vincent perdra le temps nécessaire à lui venir en aide …